Let there be light

Et la lumière fût

Text Erik Aronsson Photos Reuters

Systèmes linéaires Autres industries Autres services

Liens apparentés

Solar Tower Systems

Imaginez devoir vivre dans l’obscurité pendant six mois de l’année. C’était jusqu’ici le triste sort des habitants de Rjukan, à environ 180 km à l’ouest de la capitale norvégienne Oslo. D’abruptes montagnes encaissent leur village situé au fond de l’étroite vallée orientée est-ouest de Vestfjord. Les sommets qui s’élèvent plein sud, dont celui de Gaustatoppen qui culmine à 1 883 m d’altitude, les privent de soleil entre septembre et mars.

Aujourd’hui, ils bénéficient heureusement d’un peu plus de lumière. Le 30 octobre 2013, ils se sont tous retrouvés sur la place principale pour profiter des premiers rayons du soleil reflétés par trois héliostats géants installés à 450 m de hauteur sur les pentes escarpées des montagnes qui les entourent.

L’idée n’est pas nouvelle. En 1913 déjà, le fondateur du village, Sam Eyde, avait envisagé d’aménager un système de miroirs sur les sommets pour orienter la lumière du soleil vers la vallée. Aujourd’hui, grâce à Solar Tower Systems, entreprise allemande spécialiste du solaire thermodynamique, son rêve est devenu réalité. Les trois miroirs sont mus par énergie solaire, commandés par ordinateur et équipés de trois vérins solaires SKF CASD-60.

Ainsi, Sam Eyde ou plutôt sa statue élevée sur la place du village peut enfin prendre un bain de soleil pendant les mois d’hiver.

RjukanDeux des trois héliostats de la vallée de Vestfjord.

 

Sur le même sujet