Les ballasts sous surveillance

Les ballasts sous surveillance

Par Erik Aronsson
Photos SKF

Solutions pour l’industrie maritime

De nombreux navires embarquent du lest liquide pour améliorer l’équilibre, la stabilité et l’intégrité de leur structure lorsqu’ils naviguent sans cargaison. Lorsque le bateau est chargé, les ballasts sont purgés, et c’est là que peuvent se poser des problèmes. Quand l’eau est pompée à l’intérieur des ballasts, les milliers d’organismes qui y vivent sont embarqués avec elle. Beaucoup d’entre eux survivent au voyage et sont relâchés au moment du déballastage dans des écosystèmes dont ils ne sont pas originaires.

Pour apporter une solution à ce problème, la Convention sur la gestion des eaux de ballast a été adoptée en 2004 et est entrée en vigueur en 2017. L’instigateur de la convention est l’Organisation maritime internationale (OMI), qui a proposé 17 directives relatives à la gestion de ces eaux. La Garde côtière des États-Unis (USCG) a édicté sa propre réglementation, beaucoup plus stricte, sur le même sujet.

Avec l’entrée en vigueur des nouveaux textes de l’OMI et de l’USCG, de grands changements et problématiques se profilent à l’horizon pour les armateurs et les chantiers navals. D’ici 2024, tous les navires devront être dotés d’un système de gestion de l’eau de ballast (BWMS) homologué. Si un bâtiment n’est pas conforme aux nouvelles contraintes réglementaires, il s’expose à des sanctions de la part de l’OMI ou de l’USCG. Tandis qu’un contrevenant dont c’est la première infraction recevra un avertissement des autorités, les navires ayant de mauvaises pratiques écoperont généralement d’une amende. Dans les cas les plus extrêmes, la capitainerie pourra restreindre les déplacements du navire ou du fret (une immobilisation au port ou des retards dans la livraison d’une cargaison entraînent des coûts très élevés). Il est également possible d’augmenter la fréquence des inspections d’un bâtiment.

Contact commercial

evolution@skf.com

Il est donc urgent de trouver la solution la plus rentable et la plus pratique afin de se conformer aux nouvelles dispositions avant la date fatidique. Pour permettre au secteur maritime de ce faire, SKF a mis au point le système de gestion des eaux de ballast BlueSonic, lequel respecte les recommandations de l’OMI et de l’USCG. Afin d’aider davantage les armateurs en leur fournissant des conseils et des informations sur la gestion des eaux de ballast, SKF a créé un site Internet consacré à ce sujet. Pour en savoir plus : http://marine.promo.skf.com/acton/media/39539/ballast-water-basics

Sur le même sujet