Rotation assurée

Rotation assurée

Alors que son inspection n’était pas prévue avant plusieurs mois, la grande roue du parc de Mtatsminda à Tbilissi, en Géorgie, a commencé à émettre un bruit alarmant. Une assistance technique s’imposait de toute urgence.

Par Tobin Auber
Photos Getty Images & Shutterstock

Conception Lubrifiants Roulements à rotule sur rouleaux

Haute de 63 m, la grande roue édifiée au pied du mont Mtatsminda est l’un des principaux équipements du parc de Mtatsminda, le plus grand parc d’attractions de Tbilissi, en République de Géorgie. Ce parc créé il y a 80 ans attire chaque année quelque 1,5 million de visiteurs parmi lesquels des habitants de la capitale et des touristes.

Mtatsminda Park

Le parc de ­Mtatsminda a été inauguré officiellement en 1938.

Il comprend quatre sites d’intérêt historique et culturel protégés : la grande roue, la tour de la télévision haute de 276,5 m, le funiculaire permettant d’accéder au parc et le complexe de restauration du funiculaire qui domine Tbilissi et l’église Saint-David.

www.park.ge

Conformément aux recommandations de son constructeur, elle devait être inspectée à l’automne 2017. Or, avant la date fixée, l’équipe chargée de la maintenance du parc a détecté un bruit inhabituel émanant de la partie centrale. Après analyse, elle a conclu que ce bruit provenait des roulements. « L’enjeu ici, c’est la sécurité des visiteurs. Le niveau de sécurité doit être très élevé, explique Gela Digmelashvili, directeur du parc d’attractions. Il ne s’agit pas d’une chaîne de production dont l’arrêt entraîne une indisponibilité coûteuse. Dans notre cas, si la grande roue cesse de tourner, les passagers seront bloqués en hauteur, mal à l’aise, et ne se sentiront pas en sécurité. Il faudra alors appeler les secours. »

L’enjeu ici, c’est la ­sécurité des visiteurs.
Gela Digmelashvili, directeur du parc de Mtatsminda

Il était donc impératif de trouver une solution fiable et durable. La direction du parc d’attractions a sollicité SKF car le Groupe a la réputation de posséder une vaste expérience dans ce domaine pour avoir contribué à la conception et au montage de la High Roller, haute de 168 m, à Las Vegas et d’autres grandes roues remarquables telles que celles de la Navy Pier à Chicago et du parc thématique Liseberg à Göteborg, en Suède.

Une inspection minutieuse de la grande roue de Mtatsminda a conduit à se poser plusieurs questions. L’ensemble de la construction, ensembles roulements inclus, a été fabriqué en 2010. Or, la documentation et le cahier des charges ne donnaient aucune information sur les roulements installés et aucune instruction sur leur entretien. Pire, il n’existait aucun dispositif pour lubrifier les roulements.

Pour réparer la grande roue du parc de Mtatsminda, SKF a fourni deux roulements à rotule sur rouleaux 23188 CAK/W33 pour l’arbre principal. La graisse SKF LGEV 2 a a été retenue pour la relubrification car elle est optimale pour les très fortes charges et les rotations lentes.

Pour réparer la grande roue du parc de Mtatsminda, SKF a fourni deux roulements à rotule sur rouleaux 23188 CAK/W33 pour l’arbre principal. La graisse SKF LGEV 2 a a été retenue pour la relubrification car elle est optimale pour les très fortes charges et les rotations lentes.

Une multitude de facteurs est encore venue compliquer la recherche d’une solution adaptée, souligne Aliaksandr Badun, le responsable des ventes pour l’industrie Caucase et Asie centrale chez SKF qui a travaillé sur le problème avec Giorgi Chrelashvili, directeur de Bearings.ge, Distributeur Agréé SKF en Géorgie. « Quand on a démonté l’ensemble roulement, l’usure en avait effacé les inscriptions. On avait du mal à comprendre ce qu’on avait devant nous. L’inspection des roulements a révélé que la cage était endommagée, c’est ça qui était à l’origine du bruit. La direction du parc a bien fait d’agir rapidement car la situation n’aurait fait qu’empirer. »

SKF a établi que le client avait besoin d’une solution complète pour résoudre le problème, notamment de roulements appropriés et d’une lubrification adaptée aux conditions de fonctionnement. La grande roue tourne toute l’année, été comme hiver, en plein air par des conditions météorologiques variées et une grande amplitude thermique allant de -25 °C et +45 °C.

« On devait aussi tenir compte du poids très élevé de la construction, soit 190 tonnes, ajoute Aliaksandr Badun. Par ailleurs, étant donné qu’il était impossible de relubrifier les roulements de la conception d’origine, nous avons dû créer une solution sur mesure et concevoir un système de lubrification approprié pour les roulements. La graisse devant fournir une protection fiable dans des conditions de charge élevée et de rotation lente, nous avons opté pour la graisse pour roulements à très haute viscosité SKF. »

Contact commercial

evolution@skf.com

Complication supplémentaire, la grande roue devait être entièrement démontée en vue de remplacer les roulements. Le démontage et le remontage ont été effectués par Kano, métallurgiste géorgien, à l’aide de deux grandes grues et sous la supervision des spécialistes SKF. « Étant donné qu’on allait tout démonter, il paraissait logique de tout réparer. Tous les composants ont été décapés et repeints, souligne Gela Digmelashvili. Comme tout cela a pris beaucoup de temps, il était d’autant plus important de trouver la solution optimale. Il semblait naturel de tout faire pour qu’on n’ait pas à réinterdire de sitôt l’accès à la grande roue. »

« Nous sommes très reconnaissants à SKF d’avoir trouvé une solution rapide et efficace. Et les visiteurs de notre parc d’attractions aussi, ajoute-t-il. Le remontage de l’installation a été vérifié à l’aide de télémètres laser : tous les composants ont été assemblés avec précision. »

Sur le même sujet