gs157742

Valeurs familiales sur un marché mondial

Ingeteam incarne parfaitement la longue et riche tradition industrielle du Pays basque espagnol ainsi que la détermination locale de réussir contre vents et marées.

Par Richard Surman Photos Richard Surman & Getty images

Distribution d'électricité, de gaz et d'eau Roulements hybrides Autres services

En bref

Ingeteam

Ingeteam est une entreprise spécialisée dans le génie électrique et le développement d’équipements électriques, moteurs, générateurs et convertisseurs de fréquences. Elle est principalement active dans les secteurs énergétique, industriel, naval et ferroviaire où elle cherche à optimiser la consommation d’énergie et à maximiser le rendement de la capacité de production.

L’entreprise emploie 3 000 collaborateurs et est implantée dans le monde entier. Son activité repose sur la recherche et le développement, dans lesquels elle a investi plus de 7 % de son chiffre d’affaires 2014 qui s’élevait à 374,4 millions d’euros.

Elle dispose de centres techniques partout dans le monde et travaille actuellement sur des projets en Australie, au Brésil, au Chili, en Chine, en République tchèque, en France, en Allemagne, en Inde, en Italie, au Mexique, au Panama, en Pologne, en Roumanie, en Afrique du Sud et aux États-Unis.

www.ingeteam.com

Contact commercial

Antonio Garcia, Antonio.Garcia@skf.com

L’entreprise basque Ingeteam est l’un des grands ténors internationaux du génie électrique et du développement d’équipements électriques, moteurs, générateurs et convertisseur de fréquences.

Tout commence dans les années 1940, lorsque deux familles basques unissent leurs forces pour fabriquer des moteurs marins. Au cours des 20 années suivantes, l’entreprise se diversifie dans la production de moteurs et pompes submersibles, et de moteurs électriques pour les secteurs émergents, bateaux de pêche et groupes électrogènes. Dans les années 1990, elle réoriente sensiblement son activité vers le secteur des énergies renouvelables.

« Nous sommes aujourd’hui une force novatrice dans l’éolien, notre division spécialisée propose des solutions conçues et fabriquées sur mesure », annonce Pedro Garciandia, responsable du développement commercial chez Ingeteam.

2015 restera dans les annales de ce fournisseur indépendant d’équipements de conversion de puissance : le cap des 30 gigawatts (GW) de capacité installée dans le monde est franchi grâce à une commande d’une capacité de 2 GW. « C’est une hausse de 17 % par rapport à 2014, souligne Pedro Garciandia. À ce jour, nous avons installé plus de 2 700 systèmes de conversion pour éoliennes aux quatre coins de la planète. »

Revenant sur la réussite grandissante de l’entreprise, il rappelle avec fierté les valeurs familiales sur lesquelles repose la culture d’Ingeteam. « Nous accordons beaucoup d’importance à nos collaborateurs. Leur loyauté et leur intégrité, notre quête incessante d’excellence, sont des éléments pivots des valeurs de notre entreprise. »

Concernant la poursuite du développement, il précise qu’Ingeteam est avant tout intéressée par les travaux qui débouchent sur des applications innovantes et immédiates et perfectionnent les produits. L’entreprise encourage également les initiatives de recherche plus larges. « En 2015, nous avons contracté un prêt d’une valeur de 50 millions d’euros auprès de la Banque d’investissement européenne en vue de financer la recherche et le développement d’équipements électriques pour les technologies de production d’énergies renouvelables telles que les éoliennes, les installations photovoltaïques, les centrales héliothermiques et hydroélectriques, les systèmes de commande dans certaines applications industrielles, navales et ferroviaires. »

Gorka Perez-Cuadrado Alonso, responsable des achats à l’international chez Ingeteam, évoque les difficultés de l’amélioration continue : « Il y a toujours des obstacles, bien sûr, et nous sommes en quête permanente de nouvelles solutions. Par exemple, dans le secteur éolien, nos aérogénérateurs sont confrontés à des conditions extrêmes et doivent produire de plus en plus d’électricité. L’utilisation de convertisseurs de fréquences provoque des tensions dans l’arbre, lesquelles peuvent entraîner le passage, dans les roulements des éoliennes, de courant à la recherche de la terre. Conséquence : des micro-cratères apparaissent sur les surfaces de contact des éléments roulants et le lubrifiant se dégrade prématurément. Ceci cause à son tour un échauffement, une dégradation supplémentaire des surfaces de contact des éléments roulants, une augmentation des niveaux sonore et vibratoire… Tout cela se traduit par une diminution radicale de la durée de service des roulements. »

« Il y a plusieurs solutions à ce problème. La plus durable et rentable est d’éviter le passage de courants électriques dommageables à travers les roulements et de sélectionner des roulements isolés. Nous nous sommes adressés à SKF qui nous a proposé une solution toute prête issue de sa famille de roulements isolés. »

À quoi ressemble l’avenir ? Pedro Garciandia est optimiste : « Notre chiffre d’affaires s’est élevé à 140 millions d’euros en 2014. Nous employons aujourd’hui 700 salariés et nous bénéficions d’une implantation internationale stratégique croissante. Notre pari sur le développement durable et sur l’investissement permanent dans la recherche et le développement a fait de nous l’un des leaders du marché. »

Les roulements isolés SKF

Lorsque les courants vagabonds retournent à la terre en traversant un roulement, la chaleur créée par les décharges électriques peut entraîner la formation de micro-cratères sur les surfaces de contact des éléments roulants. Afin d’éviter toute détérioration, SKF a fourni à Ingeteam des roulements hybrides et des roulements INSOCOAT.

Les roulements hybrides SKF sont munis d’éléments roulants en nitrure de silicium de qualité roulement, un matériau qui prolonge la durée de vie des roulements dans les conditions de fonctionnement difficiles. Ils peuvent atteindre des vitesses plus élevées, fonctionnent mieux en cas de lubrification insuffisante, résistent à la contamination et durent beaucoup plus longtemps que les roulements tout acier.

Les roulements INSOCOAT SKF sont, quant à eux, des roulements tout acier standard dont les surfaces extérieures de l’une des bagues ont été recouvertes d’un revêtement en céramique par projection de plasma. Le revêtement est étanchéisé pour le protéger des effets conducteurs de l’eau et de l’humidité.

INSOCOAT est une marque déposée du Groupe SKF.

Enroulement de stators à l’usine Ingeteam. Gorka Perez-Cuadrado Alonso, responsable commercial à l’international d’Ingeteam.

Sur le même sujet