Une coopération spiritueuse

Un concept SKF et un partenariat solide permettent au brésilien Pitangueiras Açucar e Álcool de réduire ses coûts de maintenance, d’obtenir de meilleures performances et de souscrire à une plus grande fiabilité de ses équipements.

Related Articles

Résumé

Pitangueiras Açucar e Álcool est une sucrerie et distillerie d’éthanol familiale établie dans la ville de Pitangueiras, à environ 300 km au nord de la ville de São Paulo. Fondée en 1975 pour produire la cachaça, une eau de vie à base de jus de canne à sucre, elle a été transformée en 1984 pour fabriquer aussi de l’éthanol et du sucre. Sa capacité de production journalière est de l’ordre de 500 000 kilos de sucre et de 600 000 litres d’alcool.

Un concept SKF et un partenariat solide permettent au brésilien Pitangueiras Açucar e Álcool de réduire ses coûts de maintenance, d’obtenir de meilleures performances et de souscrire à une plus grande fiabilité de ses équipements.

« C’est en associanttoute une série de petites choses qu’on en accomplit de grandes ». Attribuée à Vincent van Gogh, cette citation résume la démarche entreprise par SKF do Brasil et l’un de ses meilleurs Distributeurs Agréés, Durão, pour relancer les ventes et les perspectives d’avenir dans la région sucrière de l’État de São Paulo.

Consécutivement à l’explosion de la demande d’agrocarburants, les sucreries et les raffineries brésiliennes accroissent leur production d’éthanol. En réaction à la crise pétrolière des années 1970, la dictature militaire au pouvoir entre 1964 et 1985 avait subventionné la production d’éthanol. Pendant quelque temps dans les années 1980, la majeure partie du parc automobile national avait roulé à l’alcool. Mais avec la baisse des cours du pétrole, les gouvernements civils qui ont succédé aux généraux ont réduit les aides, entraînant le grand retour de l’essence et du gazole. Néanmoins, le carburant contient toujours un fort pourcentage d’éthanol. À l’heure actuelle, le marché brésilien est dominé par des voitures Flex Fuel pouvant rouler à l’éthanol, à l’essence ou avec un mélange
des deux.

Pitangueiras Açucar e Álcool, une sucrière et distillerie d’agrocarburant située à environ 300 km au nord de la ville de São Paulo, a été fondée en 1975 pour produire de la cachaça (eau de vie obtenue par fermentation du jus de canne à sucre et servant à fabriquer la caipirinha, boisson nationale du Brésil). Cette entreprise familiale est ensuite passée à la fabrication d’alcool à 90º, puis à celle du sucre et de l’éthanol. À ses débuts, elle traitait 41 tonnes de cannes à sucre à l’heure. Ce chiffre est de 450 tonnes actuellement.

En 2004, le responsable de la direction industrielle, Gilmar Galon, qui préparait l’installation d’une nouvelle chaudière pour accroître la production de vapeur, avait besoin de ventilateurs d’extraction plus performants. Wagner Pizzo, directeur du Distributeur Agréé Durão, lui a proposé un kit spécial SKF composé d’un système de roulements à alignement automatique SKF, comprenant des roulements à rouleaux toroïdaux CARB, associé à d’autres produits et services SKF (voir encadré). Gilmar Galon a aimé l’idée, mais s’étant déjà engagé à acquérir ses ventilateurs chez le fabricant brésilien LCI, il a suggéré de d’abord convaincre ce dernier de s’associer au projet.

 

Chez LCI,le dirigeant de Durão a trouvé l’âme sœur en la personne du co-fondateur et directeur de l’entreprise, Luis Carlos Iuras. « Ça correspond tout à fait à ma philosophie de la vie, explique celui-ci. Je pense qu’il faut traiter le client avec respect et honnêteté et j’ai toujours voulu travailler avec la meilleure technologie. »

Les clients ont depuis longtemps une nette préférence pour les roulements SKF. Mais pour limiter les coûts, ils les associent à des équipements fabriqués par la concurrence. Parfois, ceci entraîne la défaillance prématurée des roulements et des paliers. La durée de vie moyenne du produit reste désespérément faible : environ deux ans s’écoulent entre l’installation et le remplacement. Tout le monde trouve cela normal. « J’ai eu beaucoup de problèmes pendant des années car il n’existait pas de solutions comme le kit SKF », souligne Luis Carlos Iuras.

Un équipement en panne ou l’interruption de la production par d’autres problèmes, même pendant peu de temps, peuvent entraîner des pertes considérables. Voilà pourquoi fiabilité et maintenance sont indispensables.

 

Le kit SKF compensela dilatation thermique de l’arbre, assure un faible niveau de vibrations et est moins sensible au balourd. Résultat, l’équipement devrait tourner au moins deux fois plus longtemps. Les premiers kits installés à l’usine de Pitangueiras et sur d’autres sites en 2005 sont toujours en service. « Nous avons eu une surprise désagréable, confie Wagner Pizzo en souriant. Deux ans ont passé et toujours pas de commande de rechange. En général, on reçoit les premières au bout d’un an. » Gilmar Galon : « Les systèmes ont déjà supporté deux récoltes. Les anciens tenaient entre deux et trois. Nous espérons que ceux-ci résisteront au moins à dix. »

L’élimination de la relubrification et la baisse des opérations de maintenance représentent d’autres avantages pour le client. « Nous sommes moins intervenus en maintenance et nous n’avons pas eu à arrêter la production pour installer de nouveaux roulements », indique Gilmar Galon. Selon Luis Carlos Iuras, LCI a réduit ses coûts en faisant passer le nombre de ses réparateurs de trois à deux sans perte de qualité.

Étant donné la nature cyclique de la canne à sucre, la plupart des sites ferment complètement pendant quelques mois de l’année, période où l’on profite pour procéder à des opérations de maintenance d’envergure. Dans le cas des roulements, cette fermeture pose un problème particulier, affirme Gilmar Galon. À cause du climat, l’humidité est permanente. « Les roulements doivent fonctionner en permanence pour éviter que l’humidité y pénètre et entraîne leur corrosion. »

Certaines sucreries de premier plan tournent désormais toute l’année et d’autres, dont Pitangueiras, envisagent d’en faire autant. Ceci permettra de réduire le problème de corrosion détecté par Gilmar Galon, et mettra à l’épreuve la résistance de l’équipement : « Il faut bien s’adapter à la hausse de la demande étrangère. »


Une coopération fructueuse

Dans l’esprit du programme « More with SKF » conçu pour renforcer les liens avec les Distributeurs Agréés SKF, le distributeur brésilien Durão a créé un kit complet comprenant un système de roulements à alignement automatique SKF avec un roulement à rouleaux toroïdaux CARB, d’autres pièces et des services SKF. Ce concept permet d’obtenir de meilleures performances et une plus grande résistance, de réduire les besoins de maintenance et, espère-t-on, d’encourager la fidélité du client au moment où des pièces devront être changées.

Durão a également conclu un partenariat avec le fabricant brésilien de ventilateurs industriels LCI qui installe le kit en série sur les appareils vendus aux clients soucieux de qualité. « Le concept SKF revient ni plus ni moins à réunir les produits et services SKF appropriés », estime Nelson Alves Pereira Jr., ingénieur chez SKF.

Sur un marché souvent dominé par des considérations financières à court terme, SKF et ses distributeurs plaident en faveur des économies que le concept permet de réaliser à long terme. « On ne peut rien contre le fait que nous sommes plus cher, indique Nelson Alves Pereira Jr.. Si l’on n’arrive pas à convaincre les clients que notre proposition apporte une valeur ajoutée, ils vont ailleurs. »

Pour soutenir cette démarche, SKF se sert du logiciel DSP (Documented Solutions Program) : « Nous entrons les données opérationnelles du client et lui montrons les économies qu’il réalisera sur la main d’œuvre et la lubrification s’il choisit nos produits et services. »

Dorénavant, le concept SKF est proposé à d’autres secteurs. « Nous avions détecté un besoin au sein de l’industrie du sucre et de l’éthanol et lui avons proposé une solution. Mais celle-ci n’est pas réservée qu’à ce domaine d’activité, souligne Wagner Pizzo, directeur de Durão. Nous allons la présenter à la sidérurgie, à l’industrie minière et à d’autres. Le potentiel est immense. »

 

CARB est une marque déposée du Groupe SKF.