Compétences en ingénierie
Une découverte de taille

Une découverte de taille

Retour sur l’épopée de l’Imperia, il y a 25 ans en Allemagne.

Related Articles

Le sculpteur Peter Lenk a érigé sa statue Impéria à l’entrée du port de Constance en une nuit en 1993. Son œuvre représente une géante tenant en l’air deux petits hommes censés représenter le pape Martin V et l’empereur Sigismond et est inspirée du conte de l’écrivain français Honoré de Balzac, La Belle Impéria. Son récit se déroule pendant le Concile de Constance, qui a eu lieu entre 1414 et 1418. L’empereur a convoqué le Concile et Martin a été élu pape lors de l’assemblée.

En temps normal, les statues idéalisent des personnages historiques, juchés avec majesté sur un piédestal au centre des places publiques. Mais les créations de Peter Lenk, que l’on peut voir dans plusieurs villes d’Allemagne, sont souvent plus grotesques que belles. Avec ses 18 tonnes de béton et ses 9 m de hauteur, l’Impéria n’a donc pas manqué de créer la polémique au moment de son édification. Cependant, les protestations du conseil municipal sont restées vaines puisque le port où se trouve la statue ne relève pas de sa compétence, l’endroit appartenant en effet à la Deutsche Bundesbahn (les chemins de fer allemands) qui lui a fait bon accueil.
 

Aujourd’hui, l’Impéria est un monument illustre de la ville. Elle pivote sur elle-même toutes les quatre minutes. Pour que sa rotation soit fluide et fiable, la butée à billes dont elle est équipée est lubrifiée par un système de lubrification automatique progressif.