PHOTO: TC LIN/FLICKR/GETTY IMAGES

La technologie Stop & Start appliquée aux deux-roues

Le marché mondial des motos, scooters et cyclomoteurs devrait passer la barre des 75 millions d’unités d’ici 2015. La demande de deux-roues va probablement s’intensifier encore plus avec l’introduction de modèles plus élégants, moins gourmands en carburant et dotés de systèmes sophistiqués de contrôle des émissions, parmi lesquels la technologie Stop & Start. Les nouvelles politiques gouvernementales concernant la consommation de carburant et les émissions accentueront encore cette tendance.

Par Federica Maritano – Marketing & Communication – Pôle d’activité Powertrain and Electrical & Two Wheelers – Airasca (Italie) ; Vivek Kumar – SKF Innovation Management – Centre de développement d’applications – Bangalore (Inde)

Palier complets Automobile Conception Autres industries Autres services Roulements instrumentés

Résumé

Un nouveau système, SKF StopGo, fait entrer la technologie de pointe Stop & Start dans le monde des deux-roues. Cette solution intégrée compacte combine les fonctions de roulement conventionnel, capteur de vitesse et commande d’arrêt/redémarrage automatique. « Prête à l’emploi », la solution SKF StopGo s’intègre facilement sur les nouveaux modèles de deux-roues comme sur les modèles existants. Des systèmes de ce type sont déjà présents sur la plupart des voitures neuves. Outre un allègement significatif par rapport à l’utilisation de composants séparés pour les fonctions Stop & Start, SKF StopGo contribue à réduire la consommation de carburant et les émissions, répondant ainsi aux exigences réglementaires et aux besoins du marché.

Contact commercial

Federica Maritano, federica.maritano@skf.com

Pour répondre aux besoins du marché florissant des deux-roues, SKF vient de lancer sa propre technologie d’arrêt et redémarrage automatiques (Stop & Start) pour motos et scooters. Face à l’augmentation constante du prix du pétrole, la diminution de la consommation de carburant constitue un besoin spécifique de ce segment. Parallèlement, celui-ci doit se conformer à une législation de plus en plus stricte concernant les émissions de CO2 et autres émissions polluantes. En même temps, la croissance constante du trafic urbain entraîne des difficultés de circulation de plus en plus nombreuses qui contraignent les conducteurs à des arrêts et redémarrages fréquents sur des routes encombrées.

En marge du développement d’une technologie Stop & Start durable pour les deux-roues, SKF a pris note de l’engouement de ce secteur pour l’électronique : démarrage électrique en remplacement du démarrage au pied et tableaux de bord numériques, par exemple. Compte tenu des prévisions de forte croissance du marché mondial des deux-roues avec une accélération du rythme d’introduction de nouveaux modèles, les équipementiers sont également en quête de solutions qui puissent être rapidement mises en œuvre et soient, par conséquent, « prêtes à l’emploi ».

Du nouveau pour les deux-roues
Le roulement instrumenté SKF StopGo récemment mis sur le marché répond à ces besoins. Premier du genre à destination des deux-roues, il permet de bénéficier des mêmes fonctions d’arrêt/redémarrage automatiques que celles désormais disponibles sur un large panel de véhicules à quatre roues. L’unité détecte l’immobilisation du véhicule au feu rouge, par exemple, et, après un court laps de temps programmé, coupe le moteur, puis le redémarre à la moindre accélération.

Cette solution intégrée remplit des fonctions variées : reprise des charges à l’instar des roulements conventionnels, capteur de vitesse sans contact et système Stop & Start. Celui-ci repose sur une logique de temporisation optimisée pour commander l’arrêt/redémarrage en fonction du comportement du véhicule et offrir un maximum de confort au conducteur. Plus précisément, lorsque le véhicule s’immobilise, autrement dit lorsque sa vitesse descend à 0 et que le moteur tourne au ralenti (vitesse du moteur inférieure à 3 000 tr/min), le système électronique est programmé pour couper le moteur après une durée prédéterminée. Si le levier de vitesses est au point mort, la durée qui s’écoule avant l’arrêt du moteur est de six secondes, si une vitesse est enclenchée, le délai est de 10 secondes. De même, lorsque le deux-roues est démarré après une immobilisation prolongée, le délai prédéterminé avant la première activation du système est légèrement supérieur pour permettre au moteur d’atteindre la température optimale. Si le conducteur marque des arrêts fréquents, par exemple en cas de trafic intense, le système SKF StopGo coupe à nouveau le moteur après 15 secon­des ou 30 mètres parcourus de­puis le précédent arrêt.

Ce système est en ce sens « intelligent » et s’adapte au trafic et au comportement du conducteur afin d’optimiser le temps avant un arrêt. Selon les conditions de circulation, il permet des économies de carburant comprises entre 6 et 10 % et réduit les émissions de CO2.

La solution SKF peut être utilisée aussi bien sur de nouveaux modèles, auxquels elle sera directement intégrée, que sur des deux-roues existants. En la créant, SKF avait le souci d’une installation facile avec un minimum de modifications à apporter à la conception du véhicule. Elle se loge dans le moyeu de la roue avant et est connectée via un connecteur plug-and-play sur un connecteur homologue relié au système électronique de la moto. Elle existe en un seul modèle universel utilisable sur les motos, scooters et cyclomoteurs de tous types et tailles.

Légèreté
Cette solution d’ensemble-roulement dotée d’un capteur intégré concentre les fonctions roulement, capteur de vitesse et Stop & Start. L’avantage de ce système sous forme d’une seule unité est un allègement du poids total de 60 % par rapport à l’utilisation de composants séparés pour le roulement de roue avant et le capteur de vitesse. Le capteur de vitesse fournit des informations à la fois pour la fonction arrêt/redémarrage et pour l’affichage numérique de la vitesse qui remplace les compteurs analogiques sur les nouveaux deux-roues.

Grâce à la technologie Stop & Start de SKF, les constructeurs peuvent offrir à leurs clients un kilométrage plus élevé et une consommation inférieure. L’arrêt/redémarrage automatique est particulièrement intéressant dans des conditions de circulation dense. L’utilisation est extrêmement simple et ne nécessite aucune formation pour le conducteur. Enfin, le système peut fournir une plate-forme en vue du développement futur de solutions de capteurs ABS pour motos.

 

Sur le même sujet