ethos

Transition vers le numérique

EthosEnergy, fournisseur de services aux secteurs de l’électricité, du gaz, du pétrole et de l’industrie, a trouvé une excellente solution basée sur le Cloud pour la collecte et le traitement de données.

En bref

EthosEnergy
Secteur d’activité : pétrole et gaz, cogénération industrielle.
Services : rénovation des turbines à gaz, échange de moteurs, réparations, pièces et services sur le terrain, solutions techniques pour les turbomachines.
Création : coentreprise entre le Wood Group et Siemens en 2014 regroupant l’activité entretien turbines à gaz du premier et TurboCare du second en vue de créer un seul prestataire indépendant de services et de solutions pour équipements tournants dans les secteurs de l’industrie et de l’électricité, du gaz et du pétrole.
Siège social : Houston, au Texas.
Champ d’intervention : dans le monde entier.
Effectif : 4 500 salariés.
ethosenergygroup.com

Liens apparentés

EthosEnergy

Contact commercial

Jerry Schick, Jerry.Schick@skf.com

Passer du traitement d’une profusion de documents à une solution entièrement électronique reposant sur le Cloud n’est pas une mince affaire quand il s’agit de centaines de milliers de mesures de qualité relevées chaque année. Spécialisée dans la rénovation des turbines à gaz pour les secteurs de l’électricité, du gaz et du pétrole, l’entreprise américaine EthosEnergy s’est rapprochée de SKF et utilise son système SKF Data Collect pour iPad pour enregistrer et gérer ses données. « J’ai vu le produit à la conférence SKF Asset Management de Dallas en 2013, raconte Mike Fisher, président d’EthosEnergy Light Turbines à Houston, au Texas. Nous relevons 240 000 dimensions précises par an et nous voulons qu’elles soient numériques et accessibles pour que nous puissions les analyser. »

Il ajoute avoir vu d’autres produits similaires, mais qu’aucun n’offrait la polyvalence promise par SKF : un système hautement personnalisable et configurable capable d’afficher des données, des plans et des tableaux, et de stocker des informations et des photos. Il a demandé à Jerry Schick, responsable de clientèle chez SKF, si un tel outil pouvait être adapté aux chaînes de rénovation des turbines qu’il prend en charge.

EthosEnergy révise toute une gamme de turbines à gaz de 12 MW et des équipements d’entraînement en respectant des normes de très haute qualité, les ISO 9001, 9004, 14001 et 18001. Ce travail est plutôt complexe car une turbine est composée de plus de 4 000 pièces. Tout d’abord, les techniciens évaluent l’état de chaque composant, puis enregistrent ses dimensions précises avant de déterminer les procédures de réparation qui permettront de le remettre à neuf. À la fin, toutes les données sont de nouveau enregistrées et la turbine est testée à pleine charge. Cette opération prend jusqu’à 16 semaines puisqu’il faut documenter l’état des pièces tout au long du processus au moyen de photos et de détails techniques. Tous les relevés sont conservés pendant des années car il peut être nécessaire de s’y référer pour diverses raisons. Auparavant, pour savoir où en était tel moteur ou telle pièce, il fallait se rendre sur chaque poste, examiner le bon de travail et discuter avec le technicien.

Aux dires de Nelson Muchacho, responsable du contrôle qualité chez EthosEnergy, la solution SKF Data Collect est une véritable bénédiction : « Pour vous donner une idée, 74 bons de travail sont actuellement en cours. Chacun nécessite environ 500 pages de documentation. Ça chiffre très vite. Nous avons adopté cette appli pour iPad pour passer au numérique et accéder automatiquement à plusieurs projets à tout moment. Il n’est donc plus nécessaire de stocker 35 000 documents dans des cartons. »

Si SKF est réputé pour son activité roulements, ce type de solutions est une nouvelle spécialité pour le Groupe. « C’est une démarche bien éloignée des roulements pour machines lourdes associés à SKF, explique Jerry Schick. Mais nous avons mis au point des outils basés sur le Cloud, une solution qui, à notre avis, est une tendance porteuse dans le domaine des systèmes informatiques. Le modèle commercial, c’est le SaaS (Software as a Service), un logiciel accessible à distance. Ainsi, le client n’a pas à réinstaller un programme à chaque fois ou à se soucier de la mise à niveau. Nous nous occupons des mises à jour, cela fait partie du service. »

Ce processus informatisé remplit une double fonction. « C’est un système intégré. Ainsi, les équipes de diverses sections peuvent se servir des informations qu’il renferme. SKF Data Collect donne une vision globale de toutes les étapes du démontage et de la rénovation. L’ensemble de l’équipe peut savoir à quel stade en est un bon de travail pendant toute la durée de l’opération. Les photos sont jointes électroniquement aux données d’inspection et l’iPad permet à chaque technicien d’ajouter son paraphe final, une fois son travail achevé. SKF Data Collect resynchronise les informations et les transmet toutes les cinq à dix minutes par l’intermédiaire du Cloud SKF. »

Les iPads utilisés par les techniciens sont équipés d’étuis ultra-résistants. « On peut les laisser tomber ou les plonger dans l’eau. Ils sont plutôt robustes. »

Mike Fisher est on ne peut plus satisfait : « C’est un produit très sophistiqué. Je peux me rendre dans les ateliers, prendre un iPad, accéder à n’importe quelle pièce et étudier les données qui s’y rapportent, à n’importe quel poste de travail. L’appli est très intuitive : n’importe quel propriétaire d’iPad ou d’iPhone se familiarise très vite à ce système. » Tant Mike Fisher que Jerry Schick s’attendent à ce que ce système séduise de nombreux secteurs industriels. « C’est un outil formidable pour la gestion et le suivi des coupures par les fournisseurs de services aux collectivités avec lesquels nous travaillons, estime Mike Fisher. Il peut être d’une immense utilité pour les équipes sur le terrain. Je perçois de nombreux débouchés. »

SKF Data Collect
Le système SKF Data Collect associe l’intuitivité d’une appli, la puissance du savoir-faire de SKF en matière de collecte des données et d’inspection des machines, et la sécurité du Cloud SKF.

Ses atouts :

  • amélioration de la qualité et de la cohérence des données ;
  • accès rapide à des informations exploitables ;
  • sécurité du stockage des informations dans le Cloud SKF.

Applications types :

  • inspection des machines ;
  • instructions aux opérateurs ;
  • audits et assurance qualité ;
  • bons de travail ;
  • listes de contrôle, etc..

Ricardo Cantu prend des mesures avant d’entrer le résultat dans le système SKF Data Collect.David Plachy inspecte le rotor d’un compresseur en se référant aux données affichées par l’iPad.Mike Fisher, président d’EthosEnergy Light Turbines.

Sur le même sujet