Industrie

Châtaignes et flexibilité, une recette gagnante

L'agroalimentaire est un secteur compétitif. Certes, un constructeur de machines doit concevoir des équipements de top niveau, mais il doit aussi s'adapter à l’évolution de la législation, à celle du goût des consommateurs et à l'intérêt accru du public pour les questions de santé et d'hygiène.

Related Articles

Marco Bosio, directeur commercial de Boema.

L’adaptabilité et la créativité sont les deux ingrédients du succès de Boema, entreprise italienne qui conçoit et fabrique des machines pour l’industrie agroalimentaire. Elle a prouvé cette capacité à s’adapter dès sa fondation. En 1979, les deux jeunes entrepreneurs, Giovanni Giorgio Bosio et Mauro Ponzo, souhaitent baptiser de leurs deux noms, l’atelier de mécanique qu’ils sont en train de créer à Neive, dans le Piémont. Mais BOsio E (E pour « et ») POnzo donne BOEPO, ce qui ne sonne pas très bien en italien. Ils décident alors de réunir le patronyme de Giovanni et le prénom de Mauro pour créer BOEMA, un nom dont la consonance est proche de La Bohème, le célèbre opéra italien, ce qui n’est pas pour leur déplaire.

Leader mondial du secteur

Les deux partenaires adoptent une stratégie gagnante dès le départ, peut-être inspirés par une réplique du chœur d’ouverture du deuxième acte de l’opéra : Caldi i marrroni! (« Chauds les marrons ! »). Ils décident de se concentrer sur l’épluchage et la transformation des châtaignes, un marché de niche alors délaissé, et conçoivent des machines spécialisées. Celles-ci assoient leur notoriété, leurs inventions sont encore en usage aujourd’hui. « On nous considère comme le leader mondial de ce secteur », fait remarquer Marco Bosio, fils du cofondateur et directeur commercial de l’entreprise.

Cependant, les châtaignes sont des fruits saisonniers, et cette saisonnalité freine la croissance de BOEMA. Les fondateurs diversifient progressivement leur activité et se tournent vers les produits secondaires non saisonniers tels que les purées, les confitures, les aliments surgelés et frais, l’alimentation pour bébé. Pour être compétitifs, ils proposent leur savoir-faire technique et leur aptitude à répondre aux attentes des clients. « C’est notre valeur ajoutée aujourd’hui : la connaissance des processus mécaniques, plus la créativité, plus l’intuition, plus l’attention portée aux besoins des clients dans une variété de segments du secteur agroalimentaire », souligne Marco Bosio.

Suite à ces résultats positifs, nous avons commencé à proposer des paliers roulements-inserts SKF pour l’industrie agroalimentaire à d'autres clients.

Giovanni Icardi, directeur technique de Boema

Un produit manipulé plus délicatement

Un nouveau cap est franchi avec l’arrivée de l’épluchage à la vapeur. Boema n’est pas la première à recourir à la vapeur pour transformer les pommes de terre et les fruits et légumes, mais sa solution permet de les manipuler avec plus de délicatesse, ce qui permet de se démarquer de la concurrence dans le segment des fruits.

En 1994, Boema ouvre en Pologne une agence commerciale qui devient un centre de production en 2006, lequel sera agrandi à plusieurs reprises, tout comme le centre initial de Neive.

Marco Bosio est optimiste quant aux futurs débouchés de Boema. « Tout le monde a besoin de manger, donc notre marché va perdurer. » Et de faire référence à la stratégie de l’entreprise reposant sur des projets ponctuels sur mesure, « un atout » affirme-t-il : « Nous adaptons chaque projet aux besoins spécifiques du client. Nous nous concentrons sur la ligne de production complète et non sur la seule machine. »

Il prévoit que, dans les années à venir, les machines de transformation des produits alimentaires seront plus flexibles, plus hygiéniques et plus propres. Tout sera plus automatisé et demandera moins d’entretien. Et il faudra faire preuve de flexibilité et de créativité, ces mêmes qualités qui caractérisent Boema depuis sa création. Les applaudissements ne sont pas près de s’arrêter pour cet opéra italien.

Collaboration with SKF

Boema achète des roulements SKF par l’intermédiaire du Distributeur Agréé local Crosa depuis le début des années 2000. En 2017, Crosa présente le directeur technique de Boema, Giovanni Icardi, au responsable clients SKF, Giovanni Negri, dans le but de faciliter la communication entre les deux hommes. « SKF a exposé les services proposés à ses clients, a donné des conseils sur la gamme de composants destinés à nos équipements et a présenté en avant-première ses nouveaux produits : les roulements mais aussi les lubrifiants », se souvient Giovanni Icardi.

Parmi les nouveaux produits présentés, les paliers roulements-inserts SKF pour l’industrie agroalimentaire, une série de paliers complets lancée cette année-là et conçue tout spécialement pour l’industrie agroalimentaire. Ses caractéristiques innovantes séduisent Boema : les roulements sont entièrement étanches et compatibles alimentaires, ne nécessitent aucun entretien, sont très performants (même dans les environnements de nettoyage les plus rudes), et aucune relubrification n’est nécessaire. Grâce à l’absence de lubrification, aucun opérateur n’est exposé à des situations potentiellement dangereuses lors des interventions de lubrification dans les environnements humides et glissants. Le risque de contamination des produits alimentaires est également réduit.

Giovanni Icardi a apprécié l’absence de maintenance : « Le marché d’aujourd’hui exige une maintenance programmée. » Les roulements sans relubrification présentent l’autre avantage d’offrir une plus grande liberté de conception des machines. Boema n’a pas à prévoir un point d’accès au lubrifiant, et le client ne constate plus d’écoulement peu hygiénique de la graisse.

Boema est guidé par Simona Allio du service Application Engineering en Italie lors de l’installation de la solution sans maintenance. Grâce à leurs connaissances techniques étendues, les ingénieurs d’applications SKF accompagnent le bureau d’études en vue d’atteindre les objectifs prévus.

En 2018, Boema teste les paliers roulements-inserts SKF pour l’industrie agroalimentaire fournis par Crosa afin de garantir un approvisionnement sans problème. Les paliers complets sont montés sur la ligne de transformation des pêches d’un client. Ces fruits doivent être manipulés avec précaution et requièrent de fréquents lavages. Cet essai sur le terrain permettra de contrôler le fonctionnement de la ligne en conditions réelles face aux contraintes de la production.

Au terme de la première année, le client est satisfait. À des fins de vérification, Boema fournit à SKF les données de ligne et les échantillons prélevés sur place, lesquels confirment les performances de ces paliers complets en service. Dans un autre essai sur le terrain, le taux de remplacement des roulements est divisé par deux.

« Suite à ces résultats positifs, nous avons commencé à proposer des paliers roulements-inserts SKF pour l’industrie agroalimentaire à d’autres clients, indique Giovanni Icardi. De cette manière, nous avons pu transférer notre savoir-faire validé à nos clients. Certains d’entre eux ont alors opté pour cette solution. »

À l’heure actuelle, le palier roulement-insert SKF pour l’industrie agroalimentaire est probablement le seul de ce type en service en Italie. Il a contribué à consolider la place de leader de Boema sur le marché de l’agroalimentaire et constitue un motif de fierté pour l’entreprise.

Pour en savoir plus sur les paliers roulements-inserts SKF pour l’industrie agroalimentaire, consultez le site  https://www.skf.com/group/industries/food-and-beverage/skf-food-line-ball-bearing-units

Boema

Création
1979.

Situation géographique
Corso Scagliola 197, 12052 Neive, Coni, Italie

Filiale polonaise
FME Food Machinery Europe, Wyżne 261A, 38-120 Czudec, Pologne

Forme juridique
entreprise privée

Lignes de produits
Équipements de production fabriqués sur mesure pour le secteur agroalimentaire, notamment : les machines pour purées et concentrés, confitures, fruits et légumes frais et congelés, sauces, châtaignes, chocolats et crèmes ;
les cuves et mélangeurs en acier inoxydable.

Effectif
200

Chiffre d’affaires annuel
30 millions d’euros

Site Internet
www.boema.com