Compétences en ingénierie

Moins d’émissions de CO2 avec un nouveau joint

Le nouveau joint à faible frottement SKF pour moteurs réduit les émissions de CO2 et favorise les économies de carburant avec des réductions du couple de frottement pouvant atteindre 55 % par rapport aux joints classiques. Il se décline en différentes tailles pour s’adapter à tous les arbres tournants, principalement dans les moteurs, mais également dans les transmissions. Des modèles sur mesure peuvent également être fournis pour équiper par exemple un raccord à baïonnette en plastique, ainsi que pour les modules d’étanchéité SKF ROTOSTAT.

Related Articles

Contact commercial

Sascha Stürmer, Sascha.Stuermer@skf.com

Le nouveau joint à faible frottement SKF pour moteurs réduit les émissions de CO2 et favorise les économies de carburant avec des réductions du couple de frottement pouvant atteindre 55 % par rapport aux joints classiques. Il se décline en différentes tailles pour s’adapter à tous les arbres tournants, principalement dans les moteurs, mais également dans les transmissions. Des modèles sur mesure peuvent également être fournis pour équiper par exemple un raccord à baïonnette en plastique, ainsi que pour les modules d’étanchéité SKF ROTOSTAT.

Pour offrir un aperçu de la réduction du CO2, SKF met à disposition le Simulateur SKF de performances environnementales des véhicules (VEPS) qui base ses calculs sur des cycles de conduite standard (par ex., le nouveau cycle de conduite européen NCCE).

Pour un moteur essence 4 cylindres de voiture de tourisme, le SKF VEPS calcule des économies de 1,04 g de CO2/km dans le NCCE.