Industrie

La fiabilité prime

La Xuzhou Keyuan Hydraulic Pressure Co. s’applique à explorer de nouveaux modes de croissance tout en améliorant sa réputation pour la fiabilité de ses produits.

Related Articles

En bref

 KEYUAN

La Xuzhou Keyuan Hydraulic Pressure Co. est spécialisée dans la fabrication de composants pour l’industrie des équipements de construction. Ses principaux produits sont les pompes hydrauliques hautes pression à engrenages, les motoréducteurs, les réducteurs planétaires, treuils … Tous ces composants sont largement utilisés dans les engins de BTP, les véhicules spéciaux et les machines pour l’industrie pétrolière.

L’entreprise s’appelait autrefois l’usine de pompes haute pression à engrenages de Xuzhou. Créée en septembre 1983, celle-ci a été restructurée sous forme d’une coentreprise sino-étrangère en octobre 2001. La Xuzhou Keyuan Hydraulic Pressure Co. a été créée officiellement en 2004. Suite à son expansion en 2007, elle a désormais la capacité de fabriquer 200 000 pompes à engrenages et 60 000 réducteurs à engrenages planétaires par an. Elle est devenue le premier fabricant du Jiangsu de réducteurs à engrenages planétaires pour grues et de pompes à engrenages haute pression et faibles émissions.

Son usine couvre plus de trois hectares. Un nouveau site, plus étendu, devrait ouvrir ses portes d’ici deux ans. Elle emploie plus de 500 salariés. En 2010, son chiffre d’affaires s’est élevé à 320 millions de yuans (37 millions d’euros).

Contact commercial

Dan David Jiang, Dan.David.Jiang@skf.com

Installée dans la province du Jiangsu, dans l’est du pays, la Xuzhou Keyuan Hydraulic Pressure Co. cherche à se faire une place dans le secteur chinois des engins de construction. Parallèlement, elle souhaite améliorer la fiabilité de ses produits, conquérir de nouveaux marchés et se bâtir une solide réputation de leader.

Keyuan était auparavant une filiale de l’entreprise publique Xuzhou Construction Machinery Group. Suite à la restructuration de cette dernière en 2001, elle a été privatisée. Avant 2004, elle ne fabriquait qu’un seul produit, des pompes hydrauliques à engrenages, mais elle s’est diversifiée depuis dans la production de réducteurs. Ces deux produits sont indispensables aux fabricants chinois de matériels de construction.

En 2011, Keyuan a fêté son 10e anniversaire. Son président-directeur général Han Yongjin revient sur les dix ans écoulés : « Keyuan a énormément profité de l’ascension et de la croissance de l’industrie chinoise des équipements de construction. Ces dernières années, le taux de croissance annuelle de celle-ci a frôlé les 30 %. Nous avons saisi l’occasion de croître avec ce secteur. En 2001, notre chiffre d’affaires s’élevait à 17 millions de yuans [2 millions d’euros], mais il a grimpé à 160 millions en 2008 et à 320 millions [46 millions d’euros] en 2010. Pour les six premiers mois de 2011, nous avions déjà réalisé un chiffre d’affaires de 220 millions. »

Cette progressionne s’est pas faite sans peine. L’industrie des engins de construction dépendant énormément de la politique et de la planification urbaines de Pékin, les nouveaux chantiers provoquent parfois des fluctuations sur le marché. « Au premier semestre de 2010, nous avons été inondés de commandes et le personnel a dû faire des heures supplémentaires pour satisfaire la demande. Pendant les mois chargés, il nous arrivait de préparer les commandes pour une valeur de 60 millions de yuans tandis que, pendant les périodes moins propices, ce chiffre ne dépassait pas les 20 millions. C’est comme si nos clients nous avaient laissé tomber. En 2011, la situation s’est aggravée. On dit que la plupart des fabricants de matériels de construction sont confrontés au même casse-tête, surtout en juillet, août et septembre. Il nous faut nous adapter aux circonstances. »

Pour Han Yongjin, l’entreprise doit ajuster le rythme de sa production en faisant le maximum pour répondre à la demande pendant les périodes de forte activité et développer de nouveaux produits et rechercher des partenaires durant les phases plus calmes.

Depuis ses débuts, Keyuan accorde beaucoup d’importance à la fiabilité produits. Résultat, ses pompes à engrenages et réducteurs dominent désormais le marché de l’industrie automobile et des grues mobiles. « La fiabilité est cruciale pour les équipementiers chinois qui fournissent l’industrie des équipements de construction. Les PME doivent améliorer la fiabilité de leurs produits pour s’imposer auprès de leurs clients. Actuellement, Keyuan se consacre à la fabrication de produits de haute fiabilité à prix compétitifs, socle de tout nouveau développement. Disons que les équipementiers chinois sont capables de concevoir et de produire, mais que nous sommes médiocres en termes de matériaux, compétences de base et recherche. »

Han Yongjin explique qu’en cas de problème de fiabilité, l’entreprise organise une réunion pour analyser toutes les causes éventuelles et en tirer des conclusions factuelles. Elle a également demandé au Japon de l’aide sur le plan des méthodes et des conseils sur la gestion de la qualité.

Forte de 10 ans d’expérience, elle commence à explorer de nouveaux modes de développement et fait des projets sur le long terme, explique Han Yongjin. La nouvelle usine au sud de Xuzhou, qui ouvrira ses portes en 2012 ou 2013, couvre 13 hectares. Keyuan prépare son introduction en Bourse dans les années à venir afin d’obtenir les fonds nécessaire à son expansion. « Toute l’industrie des engins de construction est en plein essor. Selon les statistiques, ses ventes se sont élevées à 400 milliards de yuans [47 milliards d’euros] à la mi-2011 et pourraient atteindre 900 milliards en 2015. Nous parions sur une croissance future et prévoyons de nous faire une place dans l’industrie chinoise des engins de construction. »

Le PDG s’est récemment rendu aux États-Unis où il a visité des entreprises établies de longue date. « Elles ont accompli de grandes choses en matière d’innovation technologique, ce qui a étroitement contribué à leur longue réussite. Même si elles ont connu des hauts et des bas, leur culture d’entreprise les aide à avancer. Keyuan doit adopter une attitude d’ouverture et apprendre des autres. C’est ainsi que l’on se démarque. »

Pour réussir sur le long terme, l’équipementier doit également consolider la réputation de fiabilité de ses produits tout en se risquant sur de nouveaux marchés tels que ceux des équipements pour le béton et le terrassement ainsi que les camions toupie. En même temps, ajoute Han Yongjin, il doit prendre soin de ses collaborateurs : « Si l’activité marche bien, tout le personnel en profitera. »  

 

Pour éviter les fuites

Keyuan et SKF ont commencé à co­opérer en mai 2010. À cette époque, les pompes à engrenages de l’équipementier chinois sont victimes de fuites d’huile, sources de pertes financières chaque année. Non seulement Keyuan doit compenser ses clients pour la surconsommation d’huile et les coûts de main d’œuvre, mais sa réputation en souffre gravement.

« Les fuites d’huile coûtent très cher chaque année aux fabricants chinois de pièces hydrauliques, explique Han Yongjin, PDG de Keyuan. Nous avons testé plusieurs solutions d’étanchéité locales, mais elles n’ont pas résolu le problème. Alors nous avons contacté des fabricants étrangers. »

Sur les recommandations d’un tiers en 2010, il décide d’essayer les solutions d’étanchéité SKF en dépit de leur coût plus élevé. Ce choix se révèle payant et la qualité des produits de Keyuan se relève, ainsi que sa réputation. « Nous avons confiance dans la fiabilité des produits SKF. Nous avons besoin de produits et de solutions
ainsi que de prestations d’avant-vente, ce qui nécessite une communication efficace entre les deux partenaires. Nous espérons améliorer la fiabilité produits avec l’aide de SKF et continuerons à collaborer étroitement à l’avenir. »